Devenir administrateur réseau


Vous rêvez de travailler dans le réseau

Découvrez les métiers pour travailler dans le domaine du réseau et trouvez un CDI

Avec notre formation  qui est subventionnée à 100% par les Aides de l’Etat

L’administrateur réseau veille à la bonne circulation des données au sein d’une entreprise. Garant du bon fonctionnement d’un parc informatique, il fait tout pour adapter un système d’information aux besoins des utilisateurs en leur fournissant fiabilité et sécurité. Focus sur ce métier dont on ne peut plus se passer.

L’administrateur réseau est un professionnel incontournable au sein des équipes informatiques des entreprises. La montée en puissance de l’importance du parc informatique et bureautique, mais aussi des systèmes et réseaux, ont fait exploser les besoins en termes de personnel à ce poste. Nous vous proposons de découvrir ce qu’il fait au quotidien, les perspectives qui s’offrent à lui, et bien sûr quelles études ou formations il faut réaliser pour devenir administrateur réseau.

Les missions principales de l’administrateur réseau

Pour résumer ce que fait au quotidien un administrateur réseau, c’est simple : dites-vous que sans lui, les salariés d’une entreprise ne pourraient pas travailler. Il s’occupe en effet de maintenir en bon état de fonctionnement un parc d’ordinateurs, de postes de travail voire même de serveurs permettant aux équipes d’accéder au réseau interne et d’utiliser du matériel de bonne qualité. Il s’occupe notamment du déploiement et du soutien au déploiement des réseaux (LAN / WAN / Internet). Il est très polyvalent et sait intervenir à de multiples niveaux pour accompagner les besoins informatiques de son entreprise, tout en maitrisant l’automatisation toujours croissante du secteur :

  • Gestion des systèmes d’exploitation utilisés sous différents environnements (Microsoft Windows, Rd Hat Linux…) mais aussi mise à jour des systèmes et maintenance du réseau informatique
  • Installation et suivi des logiciels utilisés au sein de l’entreprise par les différents services, avec notamment la gestion des droits d’accès aux différents réseaux, le paramétrage de différents outils comme les routeurs wifi, le dépannage en cas de pannes ou de bug informatique (messageries, logiciels, téléphonie …)
  • Sécurité des connexions et du matériel (surveillance, firewalls, antivirus …)
  • Stockage et sauvegarde des données et bases de données (avec des outils comme Veeam, ShareFile, Nuabee, BeBackUp…
  • Virtualisation de réseau, en passant des ressources auparavant fournies sous forme matérielle sur des solutions logicielles (VMware vSphere ? Microsoft Virtual Desktop, Virtual Box…
  • De manière générale, il est garant de la supervision du réseau et des infrastructures pour s’assurer que le matériel soit pleinement et constamment opérationnel (avec des outils comme Atera, Datadog, Nagios…)

Il est amené à travailler avec de nombreux corps de métiers : techniciens réseaux, architectes réseaux, développeurs, chefs de projets infrastructure, équipes exploitation, DSI, directeur technique, chef de projet… Il peut également être amené à gérer un réseau de prestataires informatiques. A l’aise avec tous types de matériel physique, il est aussi à l’aise avec le dématérialisé, le cloud et les services SaaS. A noter : son rôle peut être celui d’un administrateur systèmes et réseaux dans des structures de petite taille (PME par exemple), mais dans de grandes entreprises, les aspects systèmes et réseaux sont séparés et gérés par des équipes différentes. Certaines missions citées au-dessus peuvent donc ne pas être au programme au quotidien.

Les compétences et qualités requises pour devenir administrateur réseau

Vous l’aurez compris, l’administrateur réseau doit avoir un profil très solide et complet pour pouvoir exercer son métier. Travaillant avec de nombreuses personnes en interne, il doit avoir des soft skills développées : de très bonnes qualités relationnelles, du sang-froid, un art de la communication permettant de se faire comprendre facilement et de tenir informés tous les collaborateurs qui ont besoin de l’être, une agilité l’aidant à jongler entre les sujets. Il doit évidemment avoir une très forte appétence pour le monde informatique, et ne doit pas avoir peur de manipuler régulièrement du matériel. Son rôle central exige beaucoup de rigueur dans sa manière de travailler, et une concentration à toute épreuve. Il doit être capable d’assumer pleinement les responsabilités qui lui sont confiées. Organisé, il doit aussi être patient pour pouvoir répondre aux nombreuses sollicitations dont il fait l’objet.

En dehors de ces qualités, il doit évidemment avoir des « hard skills » très fortes dans l’univers du réseau et de l’administration systèmes, que ce soit en matière d’outils, de technologies et bien sûr de réseaux (LAN, WAN, MAN..).

Les diplômes pour devenir administrateur réseau

Il n’existe pas de concours pour devenir administrateur réseau, vous devrez passer par des études supérieures courtes ou longues. Le métier peut s’apprendre à parti d‘un Bac+2, si vous souhaitez vous orienter vers un cursus court :

  • BTS SIO SISR – Services informatiques aux organisations avec l’option Solutions d’infrastructure, système et réseaux
  • BTS SN IR – Services numériques avec l’option Informatique et réseaux
  • DUT Réseaux et télécommunications

Vous pouvez également continuer afin de vous perfectionner, avec des Bac+3 à Bac+5 :

  • Bachelor Systèmes et réseaux, réalisé dans des établissements privés, souvent fait en alternance pour avoir une première expérience en entreprise
  • Licence professionnelle ASSR – Administration et sécurité des systèmes et des réseaux
  • Licence pro Métiers des réseaux informatiques et télécommunications
  • Master Réseaux et télécommunications
  • Il existe également des diplômes d’ingénieurs permettant d’exercer ce métier, mais le niveau du diplôme proposé parait élevé par rapport aux exigences des recruteurs

La formation continue pour devenir administrateur systèmes

Si vous avez fini votre cycle de formation initiale et que vous souhaitez tout de même vous orienter vers un poste d’administrateur réseau, c’est bien sûr possible. Vous pouvez utiliser le dispositif de la VAE si vous exercez déjà à ce poste pour obtenir le diplôme correspondant et valider vos compétences issues de l’expérience. Vous pouvez également profiter de vos formateurs ou du centre de formation pour renforcer certaines compétences.

Vous pouvez également opter pour une reconversion à ce poste. Pour cela, il vous faudra évidemment une forte appétence pour les métiers informatique, une curiosité pour l’univers des réseaux, et probablement une bonne dose d’auto-formation. Il est possible de suivre des formations continues débouchant sur des Titres Professionnels, délivre par le ministère du Travail au nom de l’Etat, et permettant d’attester de vos compétences, aptitudes et capacités à exercer le métier. Ces formations peuvent être financées de différentes manières : par votre Compte Personnel de Formation (CPF), par le CPF de transition (ancien Congé Individuel de Formation), par un contrat de professionnalisation (format alternance)… Les formations durent généralement entre 6 mois et un an.

Parmi ces titres professionnels, citons le Titre professionnel administrateur d’infrastructures sécurisées (TP de niveau 6 – équivalent Bac+3/+4 ou le Titre professionnel technicien(ne) supérieur(e) en réseaux informatiques et télécommunications (TP de niveau 5 – équivalent Bac+2).

Quelle évolution pour un administrateur réseau ?

Un administrateur réseau peut évoluer dans sa carrière, en fonction de son expérience et des formations qu’il effectue tout au long de sa vie professionnelle. Il peut connaitre une évolution vers plus de responsabilités ou un profil plus technique, en devenant par exemple Architecte Réseaux. Il peut aussi s’orienter vers des postes de responsable télécoms, de responsable de la sécurité informatique ou de responsable d’exploitation. Il peut aussi faire le choix de rejoindre une plus grande entreprise pour une plus grande spécialisation, ou une plus petite pour s’occuper du réseau et de l’administration systèmes et donc avoir un quotidien plus diversifié.

S’il souhaite se lancer dans l’entreprenariat, rien ne l’empêche de monter sa structure ou de prendre un statut freelance pour devenir consultant pour sous-traitant pour d’autres entreprises.

Quel salaire et quels types d’employeurs pour un administrateur réseau ?

Le salaire de l’administrateur réseau dépend bien sûr de nombreux éléments : son expérience, son niveau d’études, le type d’employeurs pour lequel il travaille, sa région de rattachement et son niveau d’encadrement. Il peut être amené à travailler pour de nombreux types d’entreprises différents : des ESN (entreprises de service du numérique) ou des entreprises classiques, des PME ou des grands groupes, des employeurs du secteur informatique ou non, dans le tertiaire ou le secondaire… ce métier est présent de manière très large dans le tissu économique du pays.

Côté salaires, en fonction de ces différents critères, les administrateurs réseaux peuvent gagner entre 2500 et 3000 euros brut par mois en début de carrière, soit une rémunération de 30 à 36 000 euros brut annuels. Avec plus d’expérience et dans une plus grande entreprise, sa fiche de paie peut afficher entre 3500 et 4500 euros brut par mois, soit un salaire brut annuel de 42 000 à 54 000 euros.

Vous souhaitez travailler dans le réseau

Inscrivez vous à notre formation subventionnée par le Gouvernement

Remplissez le formulaire