Devenir responsable e-commerce


Vous rêvez de devenir responsable e-commerce

Découvrez les métiers pour travailler dans le domaine d’e-commerce et trouvez un CDI

Avec notre formation  qui est subventionnée à 100% par les Aides de l’Etat

Le secteur e-commerce connait un succès constant et les Français sont de plus en plus enclins à effectuer leurs achats en ligne. Le e-commerce représente un marché de plus de 100 milliards d’euros en France. Un chiffre d’affaires colossal qui en fait rêver plus d’un. Concrètement, comment exercer dans ce domaine d’activité et y endosser des fonctions managériales ? Découvrez comment devenir responsable e-commerce.

Le responsable e-commerce poursuit un but précis : développer les ventes en ligne d’un site marchand et donc accroître le chiffre d’affaires de sa société. Il s’agit d’un métier polyvalent qui permet de s’immerger pleinement dans le monde du commerce et de la vente, mais aussi et surtout dans celui du marketing et du digital, autrement dit le webmarketing.

Les missions du responsable e-commerce

L’objectif principal du responsable e-commerce est d’acquérir de nouveaux clients et de fidéliser la clientèle existante afin d’augmenter les ventes en ligne d’un site e-commerce. Pour arriver à ses fins, il doit tout d’abord définir une stratégie commerciale qu’il pourra faire évoluer au fil du temps. Le responsable e-commerce va pouvoir s’appuyer sur plusieurs leviers propres au marketing digital afin d’optimiser le rendement de son site e-commerce. Il devra travailler sur sa visibilité en ligne afin d’attirer davantage de trafic et donc de visiteurs et de prospects susceptibles de se convertir en clients.

Le responsable e-commerce peut ainsi travailler sur le référencement naturel (SEO) de son site marchand afin qu’il soit davantage visible sur les principaux moteurs de recherche. Son ambition ? Que son site e-commerce apparaisse en tête des résultats sur des mots clés stratégiques. A titre d’exemple, une boutique en ligne spécialisée dans la vente de vélos qui apparaîtrait en 3e position sur Google avec des requêtes clés comme « VTT », « vélo de ville » ou « BMX » a toutes ses chances d’engendrer beaucoup plus de ventes qu’un concurrent perdu en 2e page du moteur de recherche. Un site e-commerce qui chute de plusieurs positions sur un moteur de recherche, c’est potentiellement plusieurs milliers d’euros de chiffre d’affaire qui peuvent s’évaporer. Et si vous n’êtes pas convaincu, réfléchissez à la dernière fois où vous avez cliqué sur cette deuxième page pour effectuer un achat en ligne !

Le SEO est loin d’être le seul levier marketing à disposition du responsable e-commerce : il a aussi la possibilité de lancer des campagnes de publicité payantes que cela soit sur des moteurs de recherche (SEA) ou sur des réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram. On peut également citer le e-mailing (newsletter), l’affiliation ainsi que le développement de partenariat avec des influenceurs par exemple. Il existe aujourd’hui des métiers spécifiquement dédiés à la gestion de ces leviers webmarketing : respectivement chargé de SEO, consultant SEA, community manager ou encore webmarketer, un poste très polyvalent qui requiert des compétences dans l’ensemble des spécialités citées. Selon les structures dans lesquelles il exerce, le responsable e-commerce pourra donc piloter et manager des équipes dédiées au développement marketing et commercial d’une boutique en ligne. Il pourra également travailler avec des webdesigners et des UX designers pour rendre le site plus attractif et améliorer l’expérience utilisateur des internautes. 

Il peut également mettre en place toutes sortes d’actions visant à développer la clientèle : des offres promotionnelles, des actions de fidélisation ou encore organiser des jeux concours. Être responsable e-commerce, c’est aussi s’assurer que le site soit suffisamment ergonomique et sécurisée (HTTPS, conditions de vente, moyens de paiement) pour les consommateurs, deux éléments qui permettent chacun à leur manière de rassurer le client avant qu’il se décide à acheter sur Internet. Le responsable e-commerce peut aussi administrer sa boutique en ligne, effectuer des mises à jour, créer de nouvelles fiches produits ou les modifier pour les rendre encore plus attractives aussi bien sur le plan visuel que rédactionnel.

La fonction de responsable e-commerce implique aussi et surtout de devoir suivre les indicateurs clés de performance (KPI) afin de voir si les actions marketing mises en place ont porté leurs fruits. Un outil d’analyse statistique comme Google Analytics lui permettra de récolter de précieuses informations sur le comportement des internautes sur le site web, sur leur provenance (réseaux sociaux, référencement payant, SEO, e-mailing, affiliation) ainsi que sur les conversions réalisées. En fonction des résultats obtenus, le responsable e-commerce devra apporter des corrections et faire évoluer sa stratégie toujours dans le but d’optimiser le trafic de son site e-commerce et augmenter les ventes en ligne. Le responsable e-commerce doit enfin effectuer une veille régulière que cela soit pour suivre les dernières avancées technologiques ou surveiller l’activité de ses principaux concurrents. Vous l’aurez compris, le métier de responsable e-commerce est très stimulant et quelle que soit la société pour laquelle vous travaillerez, il y aura toujours quelque chose à étudier, à analyser et à optimiser pour parvenir à vos fins !

Les qualités requises pour devenir responsable e-commerce

Le responsable e-commerce est un passionné de webmarketing. Doté d’une forte fibre commerciale, il doit avoir une excellente connaissance des principaux leviers du marketing digital et savoir les utiliser de façon pertinente et judicieuse. Ses capacités d’analyse lui permettront d’être toujours force de proposition pour améliorer la performance d’une boutique en ligne. Le responsable doit également s’avoir s’entourer des bonnes personnes. Ses aptitudes managériales lui permettront d’animer et encadrer toute une équipe de professionnels du web(marketing) : développeur web, webdesigner, chargé de référencement naturel, rédacteur web, webmaster… La liste peut rapidement s’allonger selon les entreprises pour lesquelles il met ses services à contribution. Le responsable e-commerce peut aussi avoir des connaissances en langages web (HTML, CSS, PHP, JavaScript), ce qui lui permettra de mettre les mains dans le cambouis et intervenir lui-même sur les aspects techniques d’un site e-commerce. Il doit également savoir administrer des sites créés via des CMS comme Prestashop, WordPress (Woocommerce) ou Magento. C’est un poste qui requiert de posséder une vision globale des différentes facettes d’un site e-commerce : sans être un expert, un responsable e-commerce doit avoir des connaissances en droit (RGPD notamment), en webdesign, en rédaction web, en expérience utilisateur, en logistique, et même en psychologie pour mieux se mettre dans la tête du client ! Quant à la maîtrise de l’anglais, elle peut clairement constituer un atout non négligeable aux yeux des employeurs : n’oublions pas qu’une boutique en ligne est susceptible d’être ouverte aux internautes du monde entier.

Etudes et formation

Pas de voie toute tracée pour devenir responsable e-commerce mais une multitude de chemins possibles. Un parcours courant est de suivre une formation en marketing de niveau bac+2 et de se spécialiser dans le webmarketing ou dans le e-commerce en décrochant un diplôme de niveau bac+3.  Globalement le bac+3 est le minimum requis pour devenir responsable e-commerce, mais les recruteurs peuvent parfois être rassurés par des candidats ayant suivi une formation plus longue, à travers un Master 2 par exemple (bac +5). Parmi les principales filières pouvant mener au poste de responsable e-commerce : formation en informatique, en développement web, en commerce, marketing et vente. Les écoles de commerce et les écoles d’ingénieur proposent également des spécialisations dans ces différents domaines. Il convient de préciser que le poste de responsable e-commerce est rarement confié à un profil débutant : un minimum d’expérience est souvent requis, c’est pourquoi il peut être opportun de favoriser les immersions professionnelles pendant sa période de formation que cela soit par le biais de stages en entreprise ou via la voie de l’alternance.

Les formations possibles pour devenir responsable e-commerce :

  • BTS NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client)
  • BTS CI (Commerce International)
  • BTS MCO (Management Commercial Opérationnel)
  • Licence ou Bachelor responsable e-commerce ou à défaut en marketing digital
  • Master en webmarketing
  • Formation responsable e-commerce à distance ou en présentiel dans une école privée.

Vous souhaitez travailler dans l’e-commerce

Inscrivez vous à notre formation subventionnée par le Gouvernement

Remplissez le formulaire